We use cookies to give you the best experience possible. By continuing we’ll assume you’re on board with our cookie policy

See Pricing

What's Your Topic?

Hire a Professional Writer Now

The input space is limited by 250 symbols

What's Your Deadline?

Choose 3 Hours or More.
Back
2/4 steps

How Many Pages?

Back
3/4 steps

Sign Up and See Pricing

"You must agree to out terms of services and privacy policy"
Back
Get Offer

nazisme

Hire a Professional Writer Now

The input space is limited by 250 symbols

Deadline:2 days left
"You must agree to out terms of services and privacy policy"
Write my paper

Le nazisme est un bon exemple de régime totalitaire. De point de vue de sa naissance et de sa montée, le nazisme nous démontre bien comment un régime totalitaire peut s’instaurer. La montée du nazisme; c’est à dire une période commençant par la fin de la première guerre mondiale (1918) jusqu’à l’obtention du pouvoir par le Parti Nazi (NSDAP: Nationalsozialistische Deutsche Arbeiter Partei) et la fondation de la 3e Reich (1931) sera présentée afin de pouvoir exprimer les causes de l’instauration d’un régime totalitaire en Allemagne.

Don't use plagiarized sources. Get Your Custom Essay on
nazisme
Just from $13,9/Page
Get custom paper

Comment, une pensée politique si extrême a pu obtenir le pouvoir, surtout par les moyens légaux? Quels sont les clés de leur réussites; comment le peuple allemand l’ont toléré et supporté? Pourquoi Hitler a réussi? Nous allons essayer de répondre à ces questions dans les lignes suivantes avec un plan chronologique.

I-La République et La Constitution de Weimar

A) La situation de l’Allemagne après la Première Guerre Mondiale

La Monarchie Allemande n’avait plus une autorité et une légitimité dans le pays quand la défaite en guerre était prévue.

Les forces marines qui ne voulaient pas faire la guerre contre les Anglais –ils croyaient que ça serait une suicide-, les dockers et l’organisation armée, les “freikorps” s’étaient révoltés. Friedrich Ebert qui contrôlait le gouvernement allemand à cette époque voulait fonder une monarchie constitutionnelle. Quand les rebelles sont venus devant le palais du gouvernement à Berlin, l’ami d’Ebert, Schiedman a déclaré par accident La République Allemande. Une coalition formée de quatre partis (SPD, USPD, Zentrum, DVP) de gauche et de droite a commencé alors à gouverner.

Le traité de Versailles était l’acceptation de la défaite par les Pays d’Entente dans la 1ère Guerre Mondiale. L’Allemagne considéré comme débuteur de la guerre avec ce traité, a perdu 13% de sa territoire et 10% de sa population. La région d’Alsace Loraine conquérite en 1871 est rendu en France. Une partie de la Prusse est donnée à Pologne. Ce qui était le plus grave, c’est que l’Allemagne devait payer 132 milliards de mark de dédomagement de guerre. De cette raison, une partie de la territoire Autrichienne qui appartenait en Allemagne est adopté par la France en tant que dédomagement. Le traité de Versailles a causé des grands problèmes politiques internes en Allemagne.

La république était fondée et une coalition gouvernait le pays depuis le début de 1919. En Août 1919, une assemblée constituante s’est réunie àWeimar (le nom de la république vient de cette ville). Un mois après le Traité de Versailles, la constitution allemande est acceptée. C’était une constitution qui était très démocratique pour son époque. Tous les citoyens homme ou femme avaient le droit de vote à partir de vingt ans. La représentation proportionnelle était prévue comme mode de scrutin aux élections législatives. Les droits et les libertés de l’homme et de citoyen étaient garantis par l’Etat Fédérale. Les etats fédérés sont rendus plus attachés au centre. Le Président de la République était équippé des compétences comme la désignation du chancelier. Le droit reconnu le plus important est le referendum. Le peuple pouvait vouloir voter une loi et même pouvait l’accepter malgré le Reichstag (le parlement). La constitution de Weimar était un exemple très démocratique et avancé pour son époque.

II- Le Parti Nazi et Son Progrès Parlementaire

A) L’origine, la fondation et l’organisation du parti

L’origine du Parti Nazi est la société Thulé qui était un groupe de pensée fondé par un ouvrier de chemin de fer Anton Drexler et son ami Rudolf Sebottendorf (Août 1918). DAP (Deutsche Arbeiter Partei) est dérivé de cette société en 1919 avec la participation du Karl Hasser. Adolf Hitler y participe en 1919 comme chef de propagande. Il était un très bon orateur. C’était un parti antisémitiste, anticomuniste, nationaliste et militant. Il défendait la supériorité de la race Arienne.

En Février 1920, DAP devient NSDAP (Nationalsozialistische Deutsche Arbeiter Partei) avec un programme à 25 articles. Le but du parti était de modifier totalement les bases économiques, sociales, culturelles et politiques du Reich. L’unification des minorités allemandes, xenophobie et l’idée de l’expulsion des juifs sont fortement exprimées. On déclarait aussi dans le programme les principes d’une nouvelle organisation économique et sociale sans classes et des ambitions totalitaires comme le contrôle de la presse et de l’éducation.

Les membres du parti sont plutôt de la classe moyenne. Les petits bourgeois, les paysans, les artisans et les commerçants forment la majorité des adhérants. Le groupe qui est sous présenté est les ouvriers car le socialisme et le communisme qui sont forts à l’époque modéraient la participation des ouvriers. Le support du parti vient plutôt de la réaction contre Weimar et le Traité de Versailles. L’économie libérale qui force les gens et l’inexistence de la garantie de l’emploi servaient au Parti Nazi. Les chômeurs supportaient bien le parti et participaient aux SA (Sturmabteilungen:les troupes de protection). Les jeunes mieux influencés avec la propagande, aventuriers, se sentaient comme une partie d’une communauté et devenaient membre du parti. La propagande était la plus importante arme du parti. L’utilisation de la presse, les réunions, les films de propagande et les SA uniformés formaient les principaux moyens de propagande. NSDAP s’organisait sur le plan national dans chaque circonscription, presque quartier par quartier (Gau) avec un leader (Gauleiter) à la tête. Il cherchait sa clientèle dans toutes les couches sociales. Les membres sont dépassés de 176.000 en 1929 à 4 millions en 1933.

B) 1920-1923: Les Travaux d’Organisation et Le Coup d’Etat de Munich

Durant les années 1920 et 1921, on observe deux thèmes importantes: l’obtention du contrôle du parti par Hitler et inscription d’une grande somme de membres. Les anciens soldats, les membres de freikorps (francscorps: corps libres nationalistes) ont participé au parti. Un journal acheté par le parti: Völkischer Beobachter (l’Observateur du Peuple) devient le journal officiel du parti. L’ami et complice d’Adolf Hitler, Ernest Röhm fonde les troupes de protection SA: Sturmabteilungen. Adolf Hitler qui avait developpé son ideologie pendant sa jeunesse durant la première guerre mondiale commence à dominer le parti à partir de 1921. Le fonctionnement du parti est alors contrôlé totalement par le leader (Hitler) au lieu d’une institution hierarchisée (Führerprinzip: le principe de leader).

Le Parti Nazi essaie d’améliorer son organisation et d’augmenter le nombre de ses sympathisants. Les SA deviennent forts et font des querelles dans les rues contre leurs adversaires. 1923 est l’année de zenith et de nadir du parti en même temps. Le parti organise des grands meetings et deviennent de plus en plus influant. L’envahissement de la région d’industrie de Ruhr par la France et la Belgique pour la raison de récupérer leurs dédomagements de guerre cause une crise économique en Allemagne. Le gouvernement allemand résiste mais cette résistance amplifie l’inflation. Les essais de négociation ne servent à rien, la réaction du peuple s‘augmente. Au 8 Novembre 1923, Hitler organise un coup d’etat à Munich mais c’est échoué. Dans 24 heures, tous les rebelles y compris Hitler sont arretés et Hitler est mis en prison pour 13 mois (Novembre 1923-Décembre 1924).

Pendant ses séjours en prison, Hitler écrit son œuvre “Mein Kampf” qui explique l’ideologie du parti. Quoique ce n’est pas bien faite, le livre est considéré comme la “bible” des nazis. On y parle de la supériorité de la Race Arienne et de ce qu’elle mérite. L’antisémitisme, la recherche d’une espace vitale (Lebensraum) et l’esprit de communauté nationale (Volksgemeinschaft) sont des concepts de base de l’ideologie nazie expliquées dans ce livre.

Quoiqu’Hitler est en prison, le parti obtient des résultats surprenants aux premiers élections de 1924: Mai 1924, 35 sièges au Reichstag et 6,5% des voix. Dans les élections de Reichstag répétés en Décembre, les voix du Parti Nazi diminue et il obtient seulement 14 sièges avec 3% des voix générales. La chute de voix du parti peut être expliquée par la restauration du pays après la crise de 1923. Une période de prospérité économique et de réussite du gouvernement a changé la direction des voix. Les négociations avec les pays d’Entente sur le paiement de dédomagement de guerre a eu aussi une bonne influence (le plan de Young).

D) Crise Economique de 1929 et Les Elections de 1930

La période de stabilité s’est menée jusqu’à la crise de 1929. La crise à Walt Street a influencé le monde entier, surtout l’Allemagne qui est très dépendant des investissements étrangères. Une deuxième crise économique est alors parvenue. Le nombre des chômeurs passe de 3 millions en 1930 à 6 millions en 1932. Les conservateurs y compris les nazis proposent une plébiscite. Cette plébiscite est gagnée par le gouvernement mais il ne pouvait plus payer les assurances de chômage, alors il démissionne. Un nouveau gouvernement n’est pas tout de suite fondé et Reichstag est dissolu. Le Président de la République, Hindenburg, nomme comme chancelier monsieur Brüning, le leader du parti Zentrum pour dépasser la crise. Ce gouvernement aussi ne marche pas et Brüning organise les élections en 1930. Les nazis obtiennent 18,3% des voix, c’est à dire 107 sièges. C’était le meilleur résultat obtenu par le Parti Nazi depuis sa fondation.

III- La Domination Electorale et La Route Vers Le Dictatoriat

A) La Canditature d’Hitler Pour La Présidence de la République

Jusqu’à 1932, l’Allemagne est gouverné par le cabinet de Brüning. La crise n’est pas encore dépassée et un air de mécontentement générale existe sur la plupart du peuple. En Printemps 1932, Hitler déclare sa candidature pour la Présidence de la République contre Hindenburg malgré l’opposition forte du Chancelier Brüning. Les résultats de l‘élection était vraiment surprenant: Adolf Hitler avait obtenu 30,1% des voix, c’est à dire une augmentation des voix de 6,5 millions à 11,5 millions. Hindenburg n’avait pas eu la majorité absolue alors on répète l’élection au mois d’Avril. Cette fois-ci Hitler a récuperé 31,8% des voix mais Hindenburg qui a eu la majorité absolue est devenu le Président de la République. La clé de la réussite de l’augmentation des voix du Parti Nazi est la propagande extrême faite dans toutes les circonscriptions électorales. Adolf Hitler voyagait de l’une des villes à l’autre par avion et faisait son discours.

B) Les Elections de Juillet et de Novembre 1932

Par suite des élections de Reichstag au 31 Juillet 1932, le Parti Nazi obtient 37% (13,5 millions) des voix et augmentent ses sièges de 107 à 230 au parlement. Quoique les nazis soient le parti majeur dans l’assemblé, le Président Hindenburg nomme Von Papen de DVNP comme chancelier. Von Papen ne voulait pas les nazis en tant que l’associé de la coalition donc il crée son gouvernement sans eux et répète les élections au 6 Novembre 1932. Les voix du Parti Nazi diminuent de 4 points et passent à 33% cette fois-ci. La chute du support, ne pas pouvoir obtenir le gouvernement et les dettes créent une crise politique dans le parti; deux hommes importants Grego et Stasser quittent NSDAP.

C) Janvier 1933: Le Chancelier Hitler

Avec le support de Schleiher, Von Papen et le fils du Président de la République, Oskar Von Hindenburg, Hitler devient le chancelier d’une coalition de DVNP, Zentrum, et NSDAP. Les autres associés de la coalition voulaient manipuler les nazis et croyaient qu’en limitant leurs compétences, il serait possible de les contrôler. Pour cette raison, on n’a donné que trois ministères pas si importants comme celui des affaires intérieurs.

D) La Naissance de la Troisième Reich: Tous Les Pouvoirs à Hitler

Après être devenu le Chancelier, Hitler déclare les nouvelles élections qui seront réalisées au 5 Mars 1933 avec un décret-loi. Ce décret est suivi par un autre qui autorise au gouvernement d’intervenir aux manifestations et de pouvoir censurer la presse si la sécurité du Reich est menacée. D’ailleurs, ces décrets sont largement utilisés par les nazis pour enlever l’opposition (surtout les communistes) et les opposants sont mobilisés de leurs postes. Au 22 Février 1933, la complice d’Hitler, Goering fonde les troupes de SS (Schutz Staffel) en Prusse comme service de police. Les SA et les SS combattent alors ensemble contre les opposants. Au 27 Février, un communiste dutch Van der Lubbe met l’incendie au Reichstag. Les nazis profitent de cet evenement pour arrêter tous les communistes. Un nouvel décret enlève tous les libertés et règles instaurées par la constitution de Weimar et on l’applique strictement. Une grande somme de gens sont arrêtés par Goering et les SS et KPD (Komunist Partei Deutschland) est devenu illégal.

Au 5 Mars 1933, le Parti Nazi devient le premier parti avec 43,9% des voix. C’était le cas où l’Allemagne a eu la première fois un parti avec une si grande pourcentage de voix. NSDAP forme alors une coalition avec l’association de DVNP et les voix totals tend 51,9%. En réalité, il n’existait pas un si grand support mais Hitler démontrait les résultats comme une victoire. Les nazis ont alors commencé à obtenir le contrôle de tous les domaines politico-économiques: les institutions et offices etatiques, les banques, le commerce, la presse etc… Les gouvernements des etats fédérés aussi sont acquéris par NSDAP. Au 23 Mars, Hitler récupère tous les pouvoirs executifs et législatifs par l’accord (forcé avec les menaces des SA et des SS) du parlement. 81 députés de KPD sont tout de suite prisonnés. On ferme d’abord KPD puis SPD. Quelques uns se sont alliés avec les nazis pour continuer à exister. Le Parti Catholique Centrale (Zentrum) a mené une politique intelligente pour co-exister mais l’opposition de l’Eglise Catholique contre le nazisme a causé leur fin aussi. Au 14 Juillet, avec une loi d’interdiction de création des partis politiques, L’etat de parti unique d’Hitler est fondé. Dernièrement, NSDAP prend le contrôle des syndicats et fonde DAF (Deutsche Arbeiter Front): le Front d’Ouvrier Allemand.

Le processus de la montée du nazisme au pouvoir présenté ci-dessus nous donne un exemple de l’instauration d’un régime totalitaire. Si on examine bien les evenements vécus dans ce processus, on peut bien déduire les causes de cette montée du nazisme. Pourquoi Hitler? Premièrement, la constitution de Weimar qui était très démocratique et souple pour son époque rendait facile les manœuvres politiques. Ensuite, le mode de scrutin précisé dans la constitution à représentation proportionnelle ne permettait pas la création d’un gouvernement stable. L’économie instable perturbée par les dédomagements de guerre et des crises économiques causait un taux de chômage élevé et une grave instabilité sociale.Dernièrement, les défauts des institutions qui ne sont jamais contrôlées comme il faut et la manque d’utilisation des initiatives des autres partis politiques ont bien servi à NSDAP. L’air pessimiste qui couvrait une grande partie du peuple allemand à cause de ces handicaps est très bien manipulé (l’utilisation de l’espoir) par les nazis en utilisant tous les moyens de propagande. Avec cette propagande extrême, on est arrivé à faire intérioriser une idéologie totalitaire. Tous ces facteurs présentés descriptent bien la conjoncture qui peut mener un pays à avoir un régime totalitaire.

LA MONTÉE DU NAZÝSME EN ALLEMAGNE

ÝNTRODUCTÝON
A- Présentation du sujet
B- Annonce du problématique et du plan

I- La République et La Constitution de Weimar
A- La situation de l’Allemagne après la Première Guerre Mondiale
B- Le Traité de Versailles
C- La République et la Constitution

II- Le Parti Nazi et son Progrès Parlementaire
A- L’origine, la fondation et l’organisation du parti
B- 1920-1923: Les travaux d’organisation et le coup d’etat de Munich
C- 1925: La réorganisation du parti
D- Crise économique de 1929 et les élections de 1930

III-La Domination Électorale et La Route Vers Le Dictatoriat
A- La candidature d’Hitler pour la présidence
B- Les élections de Juillet et Novembre 1932
C- Janvier 1933: Le Chancelier Hitler
D- La naissance de la troisième Reich: Tous les pouvoirs à “Führer”

CONCLUSÝON
– Pourquoi Hitler?

BÝBLÝOGRAPHÝE
Ayçoberry, Pierre, La Question Nazie, Editions du Seuil, Paris, 1979
Wahl, Alfred, L’Allemagne de 1918 à 1945, Armand Colin, Paris, 1993
Freeman, Michael, Atlas of Nazi Germany, Longman, London, 1995
Encyclopedie Mourre
Ana Britannica

Cite this nazisme

nazisme. (2018, Aug 15). Retrieved from https://graduateway.com/nazisme-essay/

Show less
  • Use multiple resourses when assembling your essay
  • Get help form professional writers when not sure you can do it yourself
  • Use Plagiarism Checker to double check your essay
  • Do not copy and paste free to download essays
Get plagiarism free essay

Search for essay samples now

Haven't found the Essay You Want?

Get my paper now

For Only $13.90/page